Hommage national à Gon Coulibaly, ces collaborateurs désemparés

L’hommage national à feu Amadou Gon Coulibaly, Premier Ministre de Côte d’Ivoire a eu lieu ce 14 juillet 2020 à la Présidence de la République ivoirienne. Ces plus proches collaborateurs étaient dans le désarroi.
2
50
Hommage national à Gon Coulibaly

L’hommage national à  feu Amadou Gon Coulibaly, Premier Ministre de Côte d’Ivoire a eu lieu ce 14 juillet 2020 à la Présidence de la République ivoirienne.  Ces  plus proches collaborateurs étaient dans le désarroi.

L’hommage au Premier Ministre ivoirien était une cérémonie pleine d’émotions à laquelle les ivoiriens ont assisté ce jour.« Jamais, au cours de sa fructueuse vie, il n’a exprimé la moindre faiblesse face au travail, face aux vicissitudes de la vie, face à la maladie. Oui, la dignité et le courage étaient omniprésents dans son parcours ». Kandia Camara ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, présentait ainsi, l’ancien chef du gouvernement ivoirien. La gorge nouée elle partageait l’image qu’elle avait de l’homme avec les ivoiriens. Patrick Achi Secrétaire General de la Présidence, dans son hommage, fait mention d’un homme gaie, joyeux, une facette que le peuple ivoirien ne connaissait pas du chef du gouvernement.

Hommage national à un serviteur de l’Etat ivoirien

«Je veux me souvenir de ton rire … ce rire si haut et si franc qui ponctuait de façon permanente nos échanges … même sur les dossiers les plus techniques. De ces fous rires que nous échangions lorsqu’ affectueusement tu m’appelais par ce sobriquet H-Pat et je répondais PM. J’ai souvent demandé aux gens qui voulaient à tout prix faire croire que tu étais froid si nous parlions bien de la même personne.» Travailleur infatigable ; homme loyale et  rigoureux, personne modeste et discrète. Tous étaient d’accord sur ces qualificatifs qui caractérisaient Gon Coulibaly.  

A lire aussi :8 jours de deuil national pour le Premier Ministre Gon Coulibaly

Affaiblie, par la maladie, Henriette Dagri Diabaté , grande chancelière  a lu l’oraison funèbre. La voix quelquefois tremblante par le trop plein d’émotion « Il m’appelait respectueusement et affectueusement Tantie ….Je ne peux pas me résoudre à parler d’Amadou au passé… Et pourtant, on ne l’écoutera plus présenter, de manière si rigoureuse ses dossiers. On n’entendra plus le lion rugir ….Non, je ne veux plus pleurer. Je veux dire ma fierté d’avoir connu un tel  homme… » Quant au Président de la République SEM Alassane Ouattara lourdement affecté par la disparition de son fidèle collaborateur. Il s’est chargé de la décoration à titre posthume.“ Monsieur Amadou Gon Coulibaly, Premier Ministre de Côte d’Ivoire, au nom du peuple, nous vous élevons à la dignité de Grand-croix de l’ordre  et nous confions à votre famille , les insignes de votre dignité » a déclaré Alassane Ouattra. Décoration qui devrait se faire par la chancelière. Un geste qui montre certainement son attachement à son ancien collaborateur.

Cette cérémonie d’hommage national était marquée par la présence du Macky Sall Président du Sénégal et de Jean Yves le Drian ministre des affaires étrangères de la France. Gon Coulibaly décédé de le 8 juillet sera inhumé le 17 juillet  à Korhogo

Raissa Yao

2 comments

Leave a reply