IBK démissionne au Mali, Ado investi pour un autre mandat

IBK, Ibrahim Boubacar Keita le Président malien démissionne du pouvoir après une mutinerie. Pendant ce temps, son homologue de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara se fait investir pour un autre mandat à sa propre succession.
0
238
IBK demissionne au Mali Ado investi pour un autre mandat

IBK, Ibrahim Boubacar Keita le Président malien démissionne du pouvoir après une mutinerie. Pendant ce temps, son homologue de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara se fait investir pour un autre mandat à sa propre succession. C’est dans Tour de toile  du 17 au 23 Aout.

17  Août : le challenge qui mieux que moi

Alors qu’il recevait une délégation de têtes couronnées et de cadres, le chef de l’Etat Alassane Ouattara en a profité pour se prononcer sur le débat constitutionnel qui fait l’actualité. « Je ne voudrais pas rentrer dans ces faux débats de constitution…Qui peut se targuer de connaitre cette constitution mieux que moi ».Eh bien les internautes ce sont saisis de cette expression « qui mieux que moi » et en ont fait un challenge sur les reseaux sociaux.

18  Août : avatar challenge

La toile s’est inondée d’avatars depuis le 18 Aout. Les internautes chacun de son profil a essayé de se créer un avatar à partir de la proposition que lui faisait facebook. Le hic c’est que certaines personnes ont créé des avatars qui n’avaient aucune ressemblance avec elles.

IBK, le président malien démissionne

Ce même jour suite à une mutinerie qui a eu lieu dans son pays le 18 Aout dernier le Président malien  Ibrahim Boubacar Keita (IBK) est sommé de démissionner par les mutins. Ce dernier n’a posé aucune résistance. D’ailleurs il a précisé qu’il agissait ainsi afin que le sang d’aucun malien ne coule. Sage décision monsieur le Président.

19 Aout : le débat à deux balles

La RTI a reçu dans le cadre de son émission « ça fait l’actualité » certains hommes politiques de différents bords en vue de débattre sur l’éligibilité du Président de la République de Côte d’Ivoire. Sauf que les ivoiriens ont eu droit à un débat de bas quartier de la part de leurs politiques à la télévision. Débat qu’ils ont pour la plupart qualifié de « bas niveau». Chers politiciens élevez le débat.

Sanctions de la cedeao contre le Mali

Suite à la mutinerie du 18 Aout au Mali et la presque séquestration du Président IBK, la cedeao a immédiatement porté un embargo sur le Mali. L’institution sous régionale a décidé de couper tout rapport avec le Mali et a demandé à ce que les  pays membres en fasse autant. Une sanction qui dès le lendemain était mis en application par la Côte d’Ivoire.

21 Aout marche des femmes de l’opposition étouffée

Les femmes de l’opposition ivoirienne avaient décidé de protester contre la candidature du Président Alassane Ouattara à la présidentielle du 31 octobre. Cependant cette marche a été étouffée par un arrêté pris le 19 octobre lors du conseil des ministres interdisant toute manifestation dans les lieux publics.

22 aout : investiture d’Ado comme candidat du RHDP à la présidentielle de 2020

Le président Alassane Ouattara est officiellement le candidat choisi du RHDP pour la présidentielle du 31octobre 2020. Son investiture a eu lieu au stage Felix Houphouët Boigny en présence de tous les cadres de son parti et ses partisans. Il a même promis une victoire « un coup KO» ses partisans. Bonne chance !

Raissa Yao

 

Leave a reply