La photographie, de la passion au métier

La photographie est la technique permettant de fixer des images grâce à la lumière. Si cet art est juste une passion et un passe-temps pour certains de ses adeptes, elle constitue une drogue pour d’autres qui en font leur métier. Ces derniers la pratiquent en fonction de leur sensibilité.
1
153

La photographie est la technique permettant de fixer des images grâce à la lumière. Si cet art est juste une passion et un passe-temps pour certains de ses adeptes, elle constitue une drogue pour d’autres qui en font leur métier. Ces derniers la pratiquent en fonction de leur sensibilité.

 

Spécialiste en spectacle, mode, nature morte ou encore du photojournalisme la photographie est la base commune à tous les amoureux de l’objectif.

« Je préfère photographier les enfants parce qu’ils dégagent une forte énergie. Les enfants nous rappellent nos temps passés. Pour moi, l’enfance, c’est l’innocence, la joie, la vie. » Explique Mariam Koné, journaliste. Elle pratique la photographie de manière intensive depuis 2 mois. Elle compte également entreprendre dans ce domaine. « C’est ma passion et désormais je compte faire de la photographie mon métier. J’envisage créer une entreprise dans ce domaine » se confie-t-elle.

Comme Mariam Koné, Papa Ismaila Dieng journaliste reporter d’images est un autre amoureux de la photo. « Mon père avait un appareil photo qui ne fonctionnait plus, mais j’adorais jouer avec et mimer les gestes du photographe. » explique le reporter d’images. Ismaila Dieng mentionne que quelques années plus tard, stagiaire dans une entreprise de communication,, alors qu’il était chargé de légender les photos « ce fut le déclic ». A 38 ans, il pratique ce métier depuis… Sa spécialité, le spectacle. «Ma particularité en photo, ce sont les spectacles. C’est un vrai challenge de prendre en photo des gens qui bougent sur scène avec souvent un mauvais éclairage ». Situation qu’il considère comme un défi permanent à relever.

Papa Ismaila Dieng, photographe

Malgré sa grande notoriété, il reste humble et entend toujours donner le meilleur de lui pour satisfaire ses fans. « Quand les gens apprécient ma photo, je suis fier mais, en même temps, beaucoup stressé. Maintenant, je me dis que je dois tout faire pour mériter ces compliments » un autre défi à relever pour lui. « Donc je me mets au travail pour faire de meilleures prises à chaque fois ». Ajoute-t-il

Quant à Qini Koné cameraman, il découvre sa passion à l’occasion de tournages. « Je suis d’abord opérateur caméra et à chaque tournage, je faisais des photos de tout ce qui me plaisait. Mais c’est devenu une habitude à telle point que je ne peux pas passer une journée sans en faire. » Il définit, la photographie comme « la vie qu’on insère dans nos appareils, cette image figée est un bout de vie immortalisé qu’on pourra partager ». Pour lui, la photographie est un moyen, d’expression. « A travers mes photos, je transmets mes émotions, mon environnement », souligne-t-il. Et d’ajouter « faire la photo, c’est dire ce que je n’arrive pas à exprimer oralement, donc je le transmets en image. En un mot la photographie c’est toute ma vie ».

 

Qini Koné, phptograve

La photographie, un gagne-pain ou non

La photographie au-delà d’être pratiqué comme passion est-telle génératrice de revenus pour ceux qui en font un métier ?

« Quand une personne passionnée exerce un métier, elle ne fait pas attention au gain. » explique Mariam Koné. Cependant elle précise qu’à travers son art, l’on peut se faire connaître et proposer son travail moyennant une rémunération ». Ce qui pourrait générer des revenus. « Loin de la passion, le professionnel se doit de nourrir sa famille donc commercialiser son œuvre devrait être une obligation pour lui, car la photographie est un métier noble et respectable qui coûte cher ». affirme Papa Ismaila Dieng. Il dit vivre de son art et de son métier.

Pour Qini Koné, la photographie nourrit. Il ajoute que quand tu maîtrises le métier, « il n’y a pas de raison que tu ne profites pas des bienfaits financiers de la photographie. »

Si l’envie vous prend d’embrasser le métier de photographe, n’hésitez pas, foncez.

Nambene Ouattara

1 comment

Leave a reply