Laurent Gbagbo radié de la liste électorale, la CEI pas responsable

«Ce n'est pas le fait de la commission électorale, c'est le fait de la loi » a affirmé Coulibaly-Kuibiert président de la CEI au sujet du retrait de Laurent Gbagbo de la liste électorale.
0
256
Laurent Gbagbo radié de la liste élecorale , la cei pas responsable

Laurent Gbagbo annonçait par le biais de son avocate sa radiation de la liste électorale de 2020. Coulibaly-Kuibiert Ibrahime, Président de la Commission Electorale Indépendante (CEI) a décliné toute responsabilité de l’institution qu’il dirige. C’était le 4 juillet 2020 au cours du press-club organisé par l’union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire  (UNJCI) à la maison de la pesse.

«Quel parrainage pour la présidentielle d’octobre 2020″ est le thème sur lequel Coulibaly-Kuibiert a entretenu les journalistes. L’un des sujets abordé est la radiation de Laurent Gbagbo de la liste électorale de 2020.

A lire aussi succession de Gon Coulibaly, Ouattara veut d’abord se recuillir

«En effet,  alors qu’il a toujours figuré sur la liste électorale…..le président Laurent Gbagbo a vu son nom  tout simplement retiré de la liste électorale provisoire remise aux partis politique par la CEI… Nous espérons que cette omission est une erreur, qui sera immédiatement corrigé et que le président Laurent Gbagbo sera rétabli dans ses droits » publiait le 31 juillet Habiba Touré avocate de l’ex président ivoirien. Où se situe  la responsabilité de la   CEI   dans ce retrait de nom? A ce propos, Coulbaly-Kuibiert président de la CEI a affirmé «Ce n’est pas le fait de la commission électorale, c’est le fait de la loi ». Il en a profité pour donner les raisons du retrait d’une personne de la liste electorale.

 Laurent Gbagbo déchu de ses droits civiques et politiques ?

«Pour être radié de la liste électorale il faut que tu sois condamné pour crime ou pour délit .Ne pas jouir de ces droits civils et politiques, et puis être décédé voilà les 3 cas qui justifient le retrait d’une personne de la liste électorale». Le président de la CEI a expliqué qu’a l’occasion de la révision de la liste électorale la structure qu’il dirige envoie un courrier au ministre de la justice qui juge et a la capacité de déchoir les personnes de leurs droits civiques et politiques. Un autre courrier est envoyé a l’administrateur du territoire duquel les actes d’état civils reçoivent les déclarations de décès des citoyens.

Une fois les réponses obtenues, les différentes listes sont croisés avec celui du fichier électorale pour sortir la liste définitive.« Alors quand on fait ce croisement on sort systématiquement de la liste électorale ceux qui n’en remplissent plus les conditions.» précise Coulibaly- kuibiert.

Concernant le parrainage des candidats  Coulibaly-Kuibiert précise que c’est une condition d’éligibilité et que c’est une manière pour les électeurs de mieux s’impliquer dans le choix de leur  de leur candidat.

Quant au report de l’élection présidentielle Le président de la CEI précise qu « ‘il n’y a aucune raison qu’elle soit reportée.  Tout se passe bien.» Cette élection coutera 65 milliards de FCFA.

Raissa Yao

 

 

 

 

 

Leave a reply