«Mes confessions anonymes» d’Irène Ekouta sort bientot

2
275
mes confessions anonymes

«Mes confessions anonymes» est la prochaine œuvre littéraire de la journaliste- écrivaine Irène Ekouta. L’auteure y partage avec ses lecteurs sa dépendance affective à un pervers narcissique. La sortie officielle est prévue pour le 1er février. La conférence-dédicace aura lieu à 16h à la fondation Muna (Yaoundé).

Rêvez du grand amour, le trouver s’y investir pour enfin se retrouver dans les bras d’un.e pervers.e narcissique. Une descente aux enfers ! D’ailleurs l’auteure en a fait l’expérience. Aussi, se rendre compte de son mauvais choix en amour, essayer de se défaire d’une relation dans laquelle l’on est dépendant alors que l’emprise du partenaire est forte. Mais surtout faire face à la douleur de ces choix. Là encore l’auteure en a fait les frais.

A lire aussi: Allah Thérèse s’est éteinte à Jamais

« Mes confessions anonymes», une autobiographie d’Irène Ekouta

« Mes confessions anonymes » est un récit autobiographique. Il relate une relation de couple toxique, exacerbé par la dépendance affective. Dans cette œuvre Irène Ekouta, diplômée en journalisme dévoile les difficultés rencontrées dans les relations amoureuses. L’écrivaine met en exergue les tournures souvent désastreuses que prend la vie amoureuse où les protagonistes sont dans l’incapacité de sortir d’une relation qui n’a plus sa raison d’être vécue. Mais ils s’y accrochent de peur de recommencer à zéro. Alors que l’idéal des débuts amoureux s’est transformé en spleen au fil des années. « Tant de femmes sont perdues dans les relations toxiques, dans des mariages fades, violents ou pétris de chagrin. Elles vivent dans l’attente, ignorant elles-mêmes ce qu’elles espèrent de la vie. Mais, elles restent auprès de ces hommes, finissent parfois par les tromper par vengeance ou s’éteignent à petit feu ».Relate l’auteure.

Dans «  Mes confessions anonymes » ! Irene Ekouta raconte son calvaire en amour à une certaine époque de sa vie. Ce deuxième roman  de l’écrivaine est composé de 132 pages reparties en 19 chapitres. Il parait le jour de la célébration du 30ème  anniversaire de l’auteure.

 Yerbanga Angeline

 

 

2 comments

Leave a reply